Nam Shun Fooy Koon

By Clifford Ng Kwet Chan 

Pendant deux longues années
Il manquait une inscription sur ta tombe
Au cimetière Nam Shun.
Pour cette faute Thérèse
J’implore ton pardon.
Grâce à l’épitaphe 
Que je viens de faire graver
Sur une tablette de marbre,
Le lieu où tu reposes
A pris une nouvelle apparence.
A présent tout souriant
Est l’aspect du caveau
Ceinturé d’arbrisseaux
Car la blancheur du marbre
Reflète l’éclat de la sépulture.

* Published in print edition on 22 March 2019

Add a Comment

Your email address will not be published.