Collectif Mouvement Pavillon

Projet de Rs 6 millions de la Municipalité de Belle-Rose Quatre-Bornes

 

La contestation du Collectif Mouvement Pavillon Libre s’amplifie

 

Une marche de protestation contre le projet municipal de Rs 6 millions aura lieu ce dimanche. Nous contestons le manque de professionnalisme et nous dénonçons le gaspillage de tant de fonds pour un projet irrecevable de clôture d’un espace, sans respect pour notre patrimoine naturel et sans vision pour une résolution durable des problèmes de la localité. Nous réfutons en bloc les arguments de la Municipalité.

 

1/ Des drogués et des prostituées envahissent le Pavillon après une certaine heure de la nuit.

 

En tant que résidents de la localité et en qualité de « taxpayers », pour beaucoup, nous demandons que la municipalité agisse de manière responsable pour enrayer ce fléau au lieu de déplacer le problème vers un autre coin de Quatre-Bornes ou de Belle-Rose en clôturant le Pavillon. Somme toute, ce projet de Rs 6 millions, avec l’appui d’une poignée d’habitants du coin et de quelques politiciens, démontre toute l’incapacité d’une certaine élite à résoudre un problème national.  Pourquoi ne pas utiliser tant d’argent pour mettre en place un suivi des prostituées et des drogués avec la NATRESA et pourquoi ne pas travailler avec le Ministère de l’Intégration sociale pour les réhabiliter?  Nous précisons que c’est la responsabilité des institutions sous tutelle du Local Government de s’occuper du bien-être de tous les habitants et prévenir toute forme de nuisance. Et même si les drogués et les prostituées ne sont pas des résidents, cela relève du devoir des élus de la Municipalité de s’en occuper car ils sont des citoyens mauriciens et non pas des « vagrants » comme à l’époque coloniale !

 

2/ Un Mauricien n’habitant pas dans la localité n’a pas le droit de contester les décisions de la Mairesse de la Municipalité de Belle-Rose Quatre-Bornes.

Nous vivons au 21e siècle et le « Collectif Mouvement Pavillon Libre » comporte des Mauriciens de tous les coins de l’île, de tous les âges et de tous les milieux sociaux. Tout citoyen engagé et responsable se bat aujourd’hui pour que la République de Maurice devienne un MID Republic (sachant que nous sommes en retard sur d’autres îles de l’Océan indien comme la Réunion et les Maldives). C’est le droit fondamental et la liberté individuelle de tout citoyen mauricien, garantis par notre Constitution. Ensuite, la Municipalité ne peut pas être uniquement à l’écoute d’un petit groupe d’usagers du Pavillon. Cela relèverait d’une certaine forme d’abus de pouvoir et d’influence. Les autres citoyens ordinaires mauriciens ont définitivement leur mot à dire sur le fonctionnement de cette institution publique et sur la gestion des fonds publics.

 

3/ Les protestations sont menées par une personne qui cherche à faire du tam-tam politique.

A chaque fois que nous avons constitué un Front Commun pour défendre l’environnement et l’écologie dans  le respect de la Constitution de Maurice et  des droits fondamentaux  des citoyens mauriciens,  nous avons élu un porte-parole qui porterait notre voix auprès des autorités concernées. Souvent, nous nous sommes heurtés à des arguments peu solides, voire même vides de sens, et aussi à des attaques personnelles relevant d’une certaine médiocrité et d’un manque de savoir-vivre de certains adversaires.

 

Néanmoins, nous avons pris l’habitude d’expliquer à  nos adversaires que la lutte contre l’incompétence des institutions ne relève pas de la politique politicienne. Nous avons affronté chaque projet contestable, peu importe le bailleur de fonds ou la couleur politique de nos adversaires.  Le lieu où nous habitons, que nous soyons résidents ou non-résidents d’une ville ou d’un village spécifique, n’est pas important. N’en déplaise à certains, nous avons même au sein de notre équipe citoyenne plusieurs Rodriguais et aussi des étrangers. Nous sommes tous des citoyens du monde et nous continuerons à nous regrouper dans le même esprit pour défendre notre pays. Vive le combat écologique, citoyen et apolitique !

 

V. Ballgobin

Collectif Mouvement Pavillon Libre 

Add a Comment

Your email address will not be published.