Mise au point de l’évêché de Port-Louis

Forum

Dans le numéro de ce mardi 9 mars du Mauritius Times, l’article publié en page 13 intitulé « laughter is the best medicine » choque le chrétien que je suis. Je vous demande de publier ma lettre en forme et place correspondant à l’éthique journalistique du droit de réponse.

Les chrétiens à l’image de leur maître et Seigneur sont tolérants et ne manquent pas d’humour sur eux-mêmes. Oui, le rire est une bonne thérapie en particulier quand il s’applique à la religion, et ceci pour les fondamentalistes de tout acabit.

Cependant, je trouve intolérant, maladroit et provoquant qu’un titre respecté comme le Mauritius Times propose à ses lecteurs de rire d’un prêtre alcoolique qui pendant la messe utilise un langage vulgaire sur les fondamentaux de la foi chrétienne en les ridiculisant, ce alors que les chrétiens sont en plein carême. Je le dis d’autant plus que je ne suis pas sûr que des lecteurs non avertis de la religion chrétienne soient en mesure de rire un bon coup sans ridiculiser la foi chrétienne.

En tant que chrétien et prêtre, je ne sens blessé par cet article et je demande à la rédaction de Mauritius Times, de présenter ses excuses à la communauté chrétienne. Une maladresse peut-être mais qui, si elle visait une religion moins tolérante que la nôtre pourrait provoquer des violences incontrôlables.

Père Jean Maurice Labour
Vicaire Général

 P.S. Mauritius Times compte parmi les titres que je lis régulièrement.

La rédaction : Le Mauritius Times s’est efforcé de tout temps de ne pas offusquer qui que ce soit ou quelque section de la population quant à ses croyances et pratiques religieuses et culturelles. Toutefois, il pourrait arriver que certains détails échappent à notre attention, comme il arrive parfois dans la presse, dans lequel cas tout journal qui se respecte se fait un devoir de faire les réparations nécessaires. C’est dans cette optique que nous exprimons nos regrets si l’article en question ait pu causer offense, ce qui n’a jamais été notre intention.

Le seul but était de faire un p’tit brin d’humour, qui ne peut que faire du bien par les temps qui courent.


* Published in print edition on 19 March 2021

An Appeal

Dear Reader

65 years ago Mauritius Times was founded with a resolve to fight for justice and fairness and the advancement of the public good. It has never deviated from this principle no matter how daunting the challenges and how costly the price it has had to pay at different times of our history.

With print journalism struggling to keep afloat due to falling advertising revenues and the wide availability of free sources of information, it is crucially important for the Mauritius Times to survive and prosper. We can only continue doing it with the support of our readers.

The best way you can support our efforts is to take a subscription or by making a recurring donation through a Standing Order to our non-profit Foundation.
Thank you.

Add a Comment

Your email address will not be published.