KRJ Yash

Ce qui compte vraiment…

Premièrement

Poisson frais pour tous

Comment est-il possible que le poisson frais coûte de plus en plus cher à Maurice ? En moyenne pour une livre (500 grammes) de poisson, votre poissonnier va vous réclamer :

– Carangue     110.00 Rs

 – Vacoas         137.50 Rs

 – Gros Kaya    95.00 Rs

 – Vielle Rouge  197.50 Rs

 – Capitaine      130.00 Rs

 – Dame Berry  145.00 Rs

 – Sacréchiens  147.50 Rs 

Les poissonniers vous racontent toujours la même histoire. Ils le font avec tellement de conviction qu’en sortant avec votre poisson dans le sac en plastique que vous aurez pris la peine de lui demander de doubler, vous avez l’impression d’avoir une chance inouïe d’être venu, au bon moment, à ce rendez-vous. Selon certains, ce serait dû à l’appauvrissement de nos lagons pendant que d’autres se vantent de leur clientèle à l’hôtel. Moi, ce que je vois, c’est un banal problème d’offre et de la demande comme vous avez dû l’apprendre à l’école.

Dans une île qui connaît une croissance démographique naturelle, en même temps qu’une explosion d’arrivée touristique, d’année en année, c’est certain que la demande de poissons frais ne diminuera pas. Face à cette demande non satisfaite, certains hôtels n’ont d’autre choix que de présenter du poisson congelé à leurs clients, en oubliant parfois de préciser qu’il ne s’agit pas de la pêche de ce matin.

Comment augmenter l’offre en poisson ? Je crois savoir que nous avons un ministère de la Pêche. Je vous rassure : être ministre de la Pêche ce n’est pas le boulot où vous convoquez vos réunions de travail sous les cocotiers, à boire un ‘ti’ remontant en compagnie d’autres pêcheurs ; c’est un vrai travail ! Des recherches sont faites, il y a des départements qui s’occupent de la bonne gestion des ressources. Alors pourquoi sommes-nous rationnés en poissons ?

Pour comprendre ce phénomène, il faut apprendre ce qu’est un poisson pélagique et ce qu’est un DCP, direction internet :

« Un poisson est appelé pélagique lorsqu’il vit dans les eaux proches de la surface ou entre la surface et le fond. La sardine, le maquereau, le thon sont des poissons pélagiques. Les poissons pélagiques ont le dos bleu-vert. Cette coloration les protégerait des oiseaux et prédateurs marins. La plupart des poissons pélagiques sont grégaires, ce qui signifie qu’ils vivent en groupe et nagent en bancs. Le plancton qui se meut au gré des vagues est pélagique.

Le DCP est un Dispositif de Concentration de Poissons. C’est une épave artificielle qui est posée par les pêcheurs. Des algues vont s’accrocher au DCP, lesquelles vont attirer des huîtres qui vont attirer des petits poissons qui vont à leur tour attirer des gros poissons que les pêcheurs vont pêcher. »

A Maurice, le ministère de la pêche n’a pas démocratisé l’utilisation des DCP (vous devez vous en tenir éloigné de 0.5 mille nautique), et ceux qui ont accès aux DCP sont considérés comme étant privilégiés. La limitation du nombre des DCP pourrait venir du coût initial des DCP « professionnels » au coût élevé. Sans encourager qui que ce soit à se transformer en pigeons voyageurs, il serait peut-être bon de rentrer en contact avec les Canadiens. Toujours sur internet, on peut voir que le Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI) du Canada propose un système de DCP bien adapté à la pêche artisanale des pays du Sud.

Avec des pneus usagés, du bambou, des « drums » remplis de bêton, des feuilles de cocotier, le savoir-faire et la patience d’attendre, cela n’a pas l’air sorcier. A vous de voir… 

Deuxièmement

The politics of religion: anything wrong with some members of the Hindu community?

I have read quite a lot about the Arya Samaj movement which was founded by Swami Dayanand. What I fail to understand is the existence of both the Arya Ravived Pracharini Sabha and the Gahlot Rajput Maha Sabha in Mauritius. The Arya Samaj has been fighting against the caste system throughout its existence. If this is the case, how did it give rise to the Arya Ravived? What about the Gahlot Rajput Maha Sabha founded to disseminate Vedic Dharma? Or do the Arya Ravived and Gahlot Rajput exist solely for political lobbying?

Similarly, the recent election of the Executive Committee of Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) led me to wonder about the reaction of Mauritian Hindus. I was very much surprised – the election did not look like that of a religious organisation at all. More than anything else, it looked like the election of an Indian political leader. The MSDTF is above all a religious organisation and should be seen as one. Why is it so difficult to divorce religion from politics?

KRJ YASH

Add a Comment

Your email address will not be published.