KRJ Yash

Ce qui compte vraiment…

Premièrement

Croissance économique : nos excellents résultats ne tiennent qu’à un fil

C’est fou le nombre de pseudo économistes que compte ce pays. Les soi-disant experts se succèdent mais le blabla improductif continue. Ceux qui ont passé du temps dans les universités à étudier les sciences économiques savent ce que l’on peut faire dire aux chiffres : tout, et n’importe quoi! Les chiffres du Central Statistics Office (CSO) sont tombés : la croissance en 2011 sera de 4,5%, alors qu’en 2010 elle était de 4,4%. Ce qui compte vraiment, c’est que les intempéries ont fait chuter le taux de croissance du secteur agroalimentaire de 5% à 3,4% toujours par rapport à l’an dernier.

La croissance est boostée par le secteur du textile et de l’habillement, les services offshore et le tourisme. D’une certaine manière, les soulèvements tunisiens ont forcé les entreprises européennes à revenir chez nous. Il en est de même pour les touristes qui reportent leurs vacances d’Egypte vers Maurice.

Il s’agit d’en prendre conscience dès maintenant. C’est une chance que nous avons en cette période de crise mondiale, il nous faut la saisir. Les patrons de même que les employés doivent agir de manière responsable afin de ne pas effrayer les clients et les investisseurs potentiels. Il serait tellement facile que les Mauriciens, qui sont aussi râleurs que les français, deviennent des champions de grève et d’autres mouvements sociaux, capables de paralyser plusieurs secteurs de l’économie.

La médiatisation à outrance des vols dans les hôtels 5 étoiles ne font pas de bien au pays. Dans le secteur de l’externalisation (BPO), nous avons eu droit à un feuilleton à rebondissements. Avec l’affaire d’Infinity où le patron, les employés et le ministre du Travail se sont succédés dans les medias, pour finalement laisser la place au liquidateur en jouant des moments de suspenses, d’intrigues et d’émotions. Je ne suis certain pas que les investisseurs potentiels soient friands de genre de spectacle.

Notre poule aux œufs d’or est notre crédibilité ; elle est déjà malade, si nous continuons de jouer avec elle, nous courrons le risque de la tuer… 

Deuxièmement

The world at our feet

Some time back, I read a book by John Carlin entitled ‘Playing the Enemy: Nelson Mandela and the Game that changed a Nation’. Post-apartheid South Africa hosted the 1995 Rugby World Cup. The book is about the events in South Africa before and during the 1995 Rugby World Cup. In the apartheid era, the Blacks played football while the Whites played rugby. The book is about how Nelson Mandela with the vision of a leader used the Rugby World Cup to unite his country…

India hosted the Cricket World Cup 2011. One of my friends happened to be in Mumbai during the last week-end when India was playing the finals against Sri Lanka. When he was relating his experience to me, I could not help but make a mental comparison of the two events. The moment, as he describes it, was simply magical. Everybody was united behind this one theme: Cricket.

You get into a taxi and the taxi driver talks cricket; you go shopping, people in the shops are talking cricket; you go to the temple and people are praying for India to win…

Cricket is a bat-and-bowl team sport. A cricket match is played between two teams of 11 players each. By the end of the 18th century, cricket had become the national sport of England. The expansion of the British Empire led to cricket being played overseas. Indeed, cricket is very popular in Commonwealth countries. Probably because of its French background, cricket never took on in Mauritius. Mauritians get to know about the sport when studying in the Commonwealth countries, through movies and now more and more from satellite TV news channels

The unifying factor in sports is visible. Be it the Olympic Games or the World Cup, sports have helped unite the world. Sports is not just about winning or losing, it transcends the boundaries of race and religion and brings unity. If we needed a reason to boost up sports in Mauritius, here is one. This is exactly what we need for a nation as diverse as ours. We talk about unity in diversity but is our nation really united? Mind you, by sports, I do not mean betting on football matches but sharing a common passion as used to be the case in the good old days…

Troisièmement

Est-ce que l’action paulienne existe à Maurice ?

L’action paulienne est basée sur l’article 1167 du Code civil français. C’est une action engagée par un créancier contre un débiteur qui a fait un acte en fraude de ses droits, par exemple lorsqu’il a organisé son insolvabilité ou lorsqu’il a réduit la valeur de son patrimoine, dans le but de rendre vain l’exercice de toute voie d’exécution.

Cette action est utilisée notamment pour permettre au créancier de faire réintégrer dans le patrimoine de son débiteur un ou des biens que celui-ci avait cédé ou donné à un tiers, généralement complice, dans le but d’empêcher le créancier de faire saisir ce ou ces biens.

Cette action permet au créancier d’agir quand le débiteur tente de dissimuler son patrimoine et de se rendre insolvable pour ne pas avoir à payer son créancier.

Matière à réflexion par les temps qui courent !

KRJ YASH

Add a Comment

Your email address will not be published.