Dayanund Lal Basant Rai – la figure de l’humilité

Salle comble pour un nouveau lancement de ISP (association d’Indradhanush sous la présidence de Pahlad Ramsurrun) sur une personnalité du Sud, plus précisément de New Grove. Le Premier ministre Sir Anerood Jugnauth avait honoré de sa présence la célébration du 92e anniversaire qui avait regroupé non seulement les membres de la famille mais aussi diverses personnalités politiques et socioculturelles.

A l’époque coloniale sir Anerood Jugnauth suivait les mêmes doctrines que D. Basant Rai, parmi d’autres, aux côtés des frères Bissoondoyal. M. Pahlad Ramsurrun a retracé le parcours difficile mais admirable d’un travailleur social qui a contribué à la promotion de la langue hindi à Maurice. Il ne peut être oublié pour sa lutte dans une société où l’illettrisme donnait lieu à des discriminations et freinait le développement des familles entières.

Un de ses six fils, Oumesh Basant Rai, souligne dans son discours que son père était très actif dans le district de Grand Port/Savane et veillait à ce que les villages soient dotés des infrastructures et d’électricité et d’eau.

La fille de D. Basant Rai rappelle surtout l’importance des Védas dans le vie de son père et elle reprend certains versets qu’il inculquait à sa famille et aux hindous qui venaient au temple de la Rosa. Un poème écrit par le gendre de D. Basant Rai – M.Sookraz – est brillamment récité par ses deux petites-filles. Discours et récitation impressionnants suivis des allocutions de l’ambassadeur de l’Inde à Maurice qui rappelle les ponts entre la grande péninsule indienne et Maurice. Pour l’Inde, rappelle-t-il, unity of mankind is supreme.

Yvan Martial, Associate Editor de ISP, évoque D. Basant Rai comme un modèle à suivre pour son humanisme et dévouement : « Basant Rai n’a pas attendu de devenir député et ministre pour se mettre au service de son prochain », dit-il. Et il renchérit : « Ne soyons pas de ceux qui ne cessent de se demander qu’est-ce que leur ville, leur village, leur quartier, peut faire pour eux. Demandons-nous plutôt, à l’instar de Dayanand Basant Rai, qu’est-ce que nous pouvons faire pour améliorer la qualité de vie de ceux qui habitent autour de nous ».

Ce magazine s’inscrit comme tant d’autres parus depuis plus de 20 ans dans le sillage des efforts immenses de Pahlad Ramsurrun qui fouille archives nationales et familiales pour les besoins de l’Histoire et de toute son équipe dont Dr I. Chunnoo qui fait les portraits des personnalités figurant sur la couverture, M. V. Deelchand qui en assure la traduction, M. B. Babooram, ancien ambassadeur, M. Lokman qui apportent de précieuses suggestions, Sangeeta Nunkoo qui est un véritable trait d’union entre les chercheurs. Le magazine jette un nouvel éclairage sur un district qui a produit de grands hommes et femmes de combat dans l’histoire de Maurice.

  • Published in print edition on 20 November 2015

Add a Comment

Your email address will not be published.