Social Achievers

Le 1er octobre 2013 restera une date historique pour le développement social de notre pays. Ce jour-là, le « Help Age Global Network » a classé Maurice en première position en Afrique et 33e au niveau mondial des pays ayant accompli le plus pour promouvoir la croissance inclusive et la mise en place d’un programme élaboré de couvertures sociales, l’entraînant ainsi au firmament des ‘Social Achievers’.

Pourquoi est-ce un événement historique ? Parce qu’il marque l’aboutissement de deux cycles pour la sécurité sociale. D’abord, le cycle long de l’avènement d’après le classement de « Global Age Watch » le plaçant au rang de meilleur pays avec une base solide de couverture sociale, de services de soins de santé et ensuite, le cycle court des réformes engagées depuis 1958, année au cours de laquelle a été introduite la pension de vieillesse non-contributive et en 1976, l’application de la pension sur une base universelle.

Depuis cette époque, fier de ses valeurs et de son ambition, notre pays a réalisé des progrès décisifs qui lui permettent de continuer à consolider un système de couverture sociale pour protéger les plus nécessiteux aujourd’hui. Cette réussite semble correspondre parfaitement à notre image. Maurice est capable de l’effort dans la durée, de la fidélité à une raison d’être qui s’adapte aux évolutions de la société mais qui ne perd jamais de vue l’essentiel : la sécurité sociale est là pour aider les plus vulnérables, les démunis, et les pauvres afin de leur permettre de mieux vivre.

L’État mauricien, pour ainsi dire, s’est battu pour figurer sur le podium du « Global Age Watch Index 2013 » et, pour cela, il a fallu l’endurance et la ténacité qui donnent foi en la victoire sur un ensemble de 91 pays.

Les leçons qu’on peut tirer de ce rapport, rendu public le 1er octobre 2013, pour marquer la Journée Internationale des Personnes Agées, sont, on ne peut plus claires.

·       Il existe ce qu’on peut appeler les ‘Social Achievers’ hélas, trop peu nombreux de nos jours.

·       La deuxième leçon réside dans la personnalité, le style et les différentes étapes ayant favorisé ou ayant été suivies pour ce succès.

·       Il y a un leader politique efficace à la tête du ministère de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale travaillant en synergie avec la grande famille des ONGs et leurs qualités ne se mesurent pas à la popularité dont ils jouissent mais aux résultats qu’ils produisent.

En quelques années, ils ont donné à notre pays une grande visibilité sur le plan international. Le leader politique à la tête du ministère a su inviter ses proches collaborateurs à s’ouvrir aux idées nouvelles, à conjurer crédibilité et capacité et déterminer les changements indispensables pour l’avenir avec pour ambition de voir le pays devenir l’un des leaders performants en matière de couverture sociale, de pensions et d’aides sociales.

Et, dans ce monde du traitement social, la clé de la réussite est d’avancer sans s’arrêter, de regarder devant soi et d’inviter les collaborateurs à s’ouvrir aux idées novatrices.

Ce défi se traduit par l’impératif d’écouter et de comprendre ce que veulent les gens en difficultés pour innover sans cesse et toujours apporter de nouvelles solutions plus performantes et plus fiables.


* Published in print edition on 18 October 2013

Add a Comment

Your email address will not be published.