Nikhita Obeegadoo

Jeune talent

Nikhita Obeegadoo lance son 2e livre : Murders & Chemical Equations

Nikhita Obeegadoo est une jeune fille âgée de quatorze ans, élève au Forest-Side State Secondary School (Girls). Elle est l’aînée d’une famille de trois enfants. Dès son plus jeune âge, elle a démontré un réel intérêt pour la lecture, s’intéressant surtout aux contes d’Enid Blyton avec fées, gobelins, sorcières et autres créatures féeriques. Vers l’âge de sept ans, elle a développé tout naturellement la passion de l’écriture et, ainsi, en dernière année de cycle primaire à la Clavis Primary School, elle a commencé à contribuer en écrivant des nouvelles et des poèmes dans les journaux.

Cette jeune auteur a écrit deux romans. En octobre 2007, à douze ans, Nikhita a écrit son premier roman, Mahima’s Story, publié en mars 2008. Un second roman, Murders & Chemical Equations, écrit à la première personne au présent, a vu le jour en décembre 2008. Celui-ci est plus long, mais surtout plus difficile à écrire, avec plus de personnages et plus d’action. Il s’agit cette fois-ci d’une histoire de meurtres où Nikhita essaie de conjuguer une description véridique de la vie quotidienne de jeunes Mauriciennes au collège avec suspense et mystère. L’histoire se déroule dans un collège pour filles, le Stonewalk State Secondary School (Girls), une institution typiquement mauricienne – celle-là même que Mahima fréquente dans Mahima’s Story avec les mêmes enseignants et le même proviseur. Par conséquent, ceux qui ont lu Mahima’s Story s’y retrouveront vite, mais il n’est pas nullement nécessaire d’avoir lu l’histoire de Mahima pour s’imprégner de l’atmosphère de Stonewalk et d’y vivre les moments magiques de l’adolescence. De Mahima’s Story à Murders & Chemical Equations, Nikhita fait donc le saut du roman psychologique au roman policier.

 

Au-delà de l’écriture, Nikhita n’est pas insensible aux autres formes d’art. Elle pratique le Kathak, danse classique du nord de l’Inde, au Centre Culturel Indira Gandhi, et étudie la musique au Conservatoire de Musique Francois Mitterand où elle joue du piano. Dans ses moments de loisir, elle se consacre aussi au yoga, à la natation et au jogging, et adore voyager. Mais le contexte linguistique mauricien est particulièrement favorable à son intérêt pour la chose littéraire et Nikhita a le bonheur d’étudier tout à la fois la littérature anglaise, française, hindi et Sanskrit.

Nikhita participe aux concours annuels de l’Alliance Française depuis l’âge de neuf ans. En 2004, elle est classée huitième au niveau national. En 2006, lorsqu’elle est en classe de sixième, elle remporte le deuxième prix de supériorité. Cette année, elle remporte le premier prix de composition française dans la classe de troisième. En 2006 et en 2007, elle avait aussi participé au Commonwealth Essay Competition organisé par The Royal Commonwealth Society à Londres, et ses écrits avaient obtenu les mentions Highly Commended. Au début de l’année 2009, elle a également participé a un Short Story competition lancé par le British Council et elle a été Second Runner-Up.

Cette jeune et talentueuse Mauricienne mérite tous nos encouragements et nous lui souhaitons beaucoup de succès dans cette voie. 


Mahima’s Story

C’est l’histoire de Mahima, une jeune adolescente mauricienne comme les autres. Quand elle perd sa mère à la suite d’un accident de la route, sa vie est totalement bouleversée. Cependant, elle retrouve le journal intime de cette dernière et elle y découvre des secrets de famille dont elle n’aurait jamais jusqu’alors imaginé l’existence. Cet évènement modifiera le cours de sa vie à tout jamais… Ce roman est bien reçu par la critique mauricienne et fait l’objet de plusieurs articles publiés dans les journaux, et en 2009, il est même couronné du Kavi Vadamootoo Special Jury Award 


Murders and Chemical Equations

Quand une des étudiantes de son établissement fait une chute du laboratoire de chimie et rend l’âme sur le terrain de football du collège, Sanjana Jeetu est convaincue qu’il s’agit d’un meurtre. Elle jure alors d’élucider ce mystère contre vents et marées. Mais c’est chose plus vite dite que faite. Qui est donc l’assassin ? Est-ce le nouveau principal, nouvellement divorcé et en proie à de surprenants sauts d’humeur? Est-ce Mr Hiten, le nouveau professeur apeurant avec son étrange cicatrice et son blouson de cuir? Est-ce les “Dark Horses”, ces adolescents révoltés qui vont à l’encontre de toute forme d’autorité? Est-ce Mme Lateefa, la nouvelle professeur de chimie qui parvient (o miracle!) à garder ses élèves éveillées en classe?

Astucieuse, intelligente et déterminée, Sanjana a plus d’un tour dans son sac. Cependant, les jours s’enchaînent et l’assassin fait des ravages. Sanjana se rend compte que toutes ses pistes lead to dead ends et qu’elle n’est pas prête de découvrir la véritable identité du meurtrier. Parviendra-t-elle à se libérer du piège de mensonges qui se renferme autour d’elle et à résoudre l’énigme – avant qu’elle se trouve la victime du prochain meurtre ?

Add a Comment

Your email address will not be published.