Anusandhan Yatra consacre un numéro spécial à Pahlad Ramsurrun

Pahlad Ramsurrun, connu et apprécié pour ses laborieuses recherches sur l’Histoire et le folklore mauriciens, directeur et éditeur en chef de la revue trilingue (hindi, anglais, français) Indradhanush, reçoit en décembre 2014 une distinction honorifique internationale : Pravasi Bharatiya Hindi Bhushan Samman, de l’Institut indien l’Uttar Pradesh Hindi Sansthan. Dans ce sillage, le Doodhnath Samaj Trust du Yaduvanshi Sadan Sahamalpur, Jalalpur, Jaunpur de l’Uttar Pradesh, Inde, éditeur du magazine bilingue (hindi-anglais) mondialement connu, Anusandhan Yatra, consacre un numéro spécial à notre compatriote. Cette revue bilingue hindi-anglais est publiée en septembre 2015.

Dans le deuxième paragraphe de son éditorial, le rédacteur en chef, le Dr Brajesh Kumar Yaduvanshi, fait ressortir ceci : « L’arrière-grand-père de Pahlad Ramsurrun vivait dans le village de Danawa, Chainpur Pargana, dans le district d’Arrah, de l’Etat indien du Bihar. Il accepte un contrat de travail de cinq ans à Maurice. Il décide subséquemment de s’y établir. Pahlad Ramsurrun a étudié scientifiquement le développement graduel des Mauriciens d’origine indienne. Il a publié ses recherches et leurs synthèses dans une quarantaine de livres en hindi et dans une trentaine d’autres en anglais et en français. Ce faisant, il acquiert une place proéminente dans la production littéraire et culturelle de Maurice ».

Pour honorer Pahlad Ramsurrun, le rédacteur en chef a sollicité la contribution de plusieurs Indiens et Mauriciens. De nombreuses illustrations enjolivent cette revue de quelques 225 pages sur papier glacé. Des douzaines de clichés photographiques mettent en relief la féconde personnalité de Pahlad Ramsurrun et aussi ses rencontres avec plusieurs hautes personnalités indiennes et mauriciennes.

Ce numéro spécial, particulièrement volumineux, comprend une quarantaine de contributions de grande valeur de différents intellectuels indiens. La préface est rédigée par .Shri Oudaye Pratap Singh, Président par intérim du Uttar Pradesh Hindi Sansthan, institution ayant honoré Pahlad Ramsurrun, en décembre 2014, à Lucknow. Figurent, entre autres, les personnalités suivantes : Dr Shyam Singh Shashi, Dr Kamal Kishore Goinka, Shri Giriraj Kishore, Shrimatee Chandrakanta, Dr Sanyukta Chawan, Shri Narain Kumar, Dr Deepak Panday, Shri Ranjeet Panchalay ; Dr Deepak Panday, second secrétaire à la Haute Commission de l’Inde au Surinam; et feu Dr Rajendra Singh Kushwaha, ancien secrétaire de la Haute Commission de l’Inde.

Shri Narain Kumar est le Président du Pravashi Bharatya Bhawan de la Nouvelle Delhi, le siège de l’Indian Council for International Cooperation (ICIC). En 1970, cette institution a octroyé à Pahlad Ramsurrun, un prix littéraire, récompensant sa participation à un concours international de dissertation en hindi, ce qui jouera un rôle crucial dans sa vie. Il poursuivra, en Inde, ses études en hindi. Il obtiendra un B.A. Honours, lui permettant de quitter le cycle primaire pour enseigner au Collège Royal de Curepipe. Par ailleurs, Ranjeet Panchalay de Bareilly a multiplié les démarches pour que l’incontestable dévouement de Pahlad Ramsurrun soit mieux apprécié en Inde. Il est à l’origine des prix littéraires qui lui ont été octroyés en 2014, dont le Pravashi Bharitiya Hindi Bushan Award.

Quelques auteurs et titres des contributions à ce numéro spécial : Sufi Saint Kaushik Baba sanctifie – « Pahlad Ramsurrun, un écrivain dévoué au salut de l’Humanité » ; Dr Oudaye Narain Gangoo, Président de l’Arya Sabha de Maurice, spécialiste de la littérature védique – The Sacrificial Life of Pahlad Ramsurrun ; et Yvan Martial – Explicite ses raisons de rendre hommage à Pahlad Ramsurrun.

Ce numéro spécial comprend aussi deux interviews de notre compatriote. Le premier est de Shri Rajendra Arun, l’ancien éditeur de l’hebdomadaire de langue hindi, Janata. Il interroge l’ancien chef du département des langues orientales du Collège Royal de Curepipe sur les problèmes d’enseignement des langues orientales et les solutions envisageables. Le second entretien est l’œuvre du Dr Nutan Panday, le second secrétaire de la Haute Commission de l’Inde à Maurice et sa contribution s’intitule A dedicated and pious Author in the Service of Hindi.

Plusieurs membres du Mahatma Gandhi Institute y apportent leur contribution : Dr Alka Dhunputh, Dr Krishna Kumar Jha, Dr Raj Heeramun, Dr Hemraz Soondur, et feu Dr Mooneshwarlall Chintamunee. Le Dr Sanyukta ayant consacré sa thèse de doctorat, en 1993, à l’œuvre de Pahlad Ramsurrun propose The Vital Instinct in the Essays of Pahlad Ramsurrun.

Plusieurs associations y sont présentes à travers des personnalités : Dr Indradeo Bhola Indranath, Président honoraire de l’Association mauricienne d’Ecrivains de Langue Hindi ; Shri Ajamil Matabadal, ancien Président du Hindi Pracharini Sabha ; Dr Sarita Boodhoo, présidente du Bhojpuri Centre ; Pt Mooklall Lockman, secrétaire du Indradhanush Sanskritic Parishad ; et Madhuresh, éminent critique littéraire de Bareilly.

Des contributeurs de divers secteurs éducatifs et culturels par les travaux d’écrivains, de critiques littéraires et d’enseignants enrichissent cette revue : Giriraj Kishore, romancier de Kanpur ; Dr Sunil Vikramsingh auteur d’un livre sur Ramsurrun ; Dr Kamal Kishore Goinka de New Delhi, spécialiste de la littérature de Premchand ; Dr Vidur Dilchand, ancien inspecteur des écoles, feu Benimadhoo Ramkhelawon, Shrimati Shantee Saulick-Mohabeer, Education Officer, au Hindu Girl’s College ; ainsi que des membres de l’Arya Sabha : Pt Dharmendra Reekaye, prêtre émérite et Satyadeo Peerthum, vice-président de l’Arya Sabha de Maurice ; et Dr Sunita Shastri, journaliste freelance d’Amoroha; Dr Indraduth Chunnoo, spécialiste en chirurgie orthopédique et plastique et Shri Suresh Ramburun, travailleur social.

En outre, le rédacteur en chef propose six essais particulièrement documentés de Pahlad Ramsurrun lui-même. Il s’agit de : Maharaj Singh report; The End of Indian Immigration; The struggle of Manilall Doctor in the field of Judiciary in Mauritius; The Place of Hindi in Mauritian Literature; The Originality and Environment in the novel: The Daughter of the Waves; My Long Lasting Friendly Association with Rajendra Arun; Religious and Linguistic Diversities of the Indo-Mauritians; et Cultural Co-operation: Networking with Mother India.

Il conclut son éditorial en soulignant ceci : « Ce numéro spécial comprend plusieurs articles de référence sur Pahlad Ramsurrun. Ils sont l’œuvre d’auteurs dont la compétence et la renommée sont indiscutables. En s’imprégnant de leur contenu, de nouvelles générations d’étudiants et de chercheurs pourront sortir des sentiers battus pour se lancer hardiment sur de nouvelles pistes de recherches et d’enquêtes. Avec cette confiance et espoir, je laisse le soin aux lecteurs de se rendre compte par eux-mêmes de la valeur intellectuelle du présent ouvrage ».

 

* Published in print edition on 15 January 2016

Add a Comment

Your email address will not be published.