Viré sur-le-champ

C’était pendant mes études à temps partiel à Londres, manutentionnaire chez Whiteleys, je fus mis à la porte pour une peccadille
C’était pendant mes études à temps partiel à Londres
Manutentionnaire chez Whiteleys
Je fus mis à la porte pour une peccadille
Par mon chef ayant pour nom Keeley.
Pour transporter des meubles de cuisine
Depuis l’entrepôt au sous-sol
Jusqu’au magasin au rez-de-chaussée
Nous étions deux à faire le va-et-vient
Dans l’ascenseur avec une brouette
Celle-là même que nous allions laisser par mégarde
Devant une sortie de secours
Juste le temps d’une pause café
Ce qui allait provoquer le courroux de Keeley.
Pour le calmer
Je lui dis simplement:
“Nous manquons d’expérience, monsieur.”
Ce fut une erreur impardonnable
Car Keeley m’a viré sur le champ.

 

Clifford Ng Kwet Chan 

 


* Published in print edition on 25 May 2018

An Appeal

Dear Reader

65 years ago Mauritius Times was founded with a resolve to fight for justice and fairness and the advancement of the public good. It has never deviated from this principle no matter how daunting the challenges and how costly the price it has had to pay at different times of our history.

With print journalism struggling to keep afloat due to falling advertising revenues and the wide availability of free sources of information, it is crucially important for the Mauritius Times to survive and prosper. We can only continue doing it with the support of our readers.

The best way you can support our efforts is to take a subscription or by making a recurring donation through a Standing Order to our non-profit Foundation.
Thank you.

Tags:

Add a Comment

Your email address will not be published.