‘Hindouisme, éclairages sur une civilisation’

Book Review

‘Hindouisme, éclairages sur une civilisation’ se veut une présentation de la ‘grande trame de l’hindouisme, l’évolution de ses concepts et de ses pratiques depuis les premières traditions orales qui ont cimenté et nourri la vaste civilisation de l’Indus.’

Non moins ambitieux et projet réussi de l’auteur, Soomant Callikan, ce livre de près de 500 pages est publié par iPagination Editions. Il est important de noter que Soomant est un scientifique, étant un biochimiste de formation. Il n’est donc pas surprenant que ‘les mécanismes de la vie le passionnent’, et c’est une progression naturelle, dirais-je, de vouloir comprendre l’existence même, qui est en somme la quête fondamentale de l’hindouisme.

Soomant est doublement qualifié pour entreprendre cette aventure, étant hindou et ayant été imprégné de la rigueur de la méthode scientifique. Cela lui permet non seulement de porter un regard très analytique et rationnel sur les différents aspects de l’hindouisme – qui n’a rien à craindre de cette approche – mais de faire une synthèse claire (sans jeu de mots !) et cohérente du corpus de connaissances qui le constitue.

L’objectif de ‘rester accessible à tous’ est certainement atteint, et tout le monde – du néophyte au lecteur le plus averti – peut se retrouver et ‘découvrir l’hindouisme’. Ceci est en fait le sous-titre de cet ouvrage passionnant, et invite donc à une exploration qui mène le lecteur à ‘approfondir et à comprendre la culture, la spiritualité, les traditions et les complexités de l’Inde face aux défis du temps présent’.

Cet effort de Soomant est d’autant plus louable que, à ma connaissance, il y a relativement peu d’hindous appartenant à la diaspora qui ont entrepris des recherches de cette nature et de cette envergure (voir la liste de références). Comme lui, ‘né d’une famille profondément croyante, mon enfance… ponctuée de rites et de rituels, de sons et d’images, de prières et de versets en sanskrit, les grandes dates des fêtes religieuses et des pèlerinages’, il y en a beaucoup, en fait la grosse majorité de ses coreligionnaires.

Mais on peut presque compter sur le bout des doigts le nombre de ceux qui, avec sincérité et dans un désir de compréhension, posent la question qui a conduit Soomant dans ce cheminement: ‘Qu’est-ce que l’hindouisme?’

Comme il le dit dans sa préface, c’est dans ses ‘années insouciantes d’étudiant que la question allait me surprendre’. Arrivé à Marseille en 1970, ‘un peu perdu’, il pressentait des questions que lui poseraient ses amis français :

  • ‘Vous êtes indiens ou hindous?
  • Polythéistes ou animistes?
  • Que représentent vos images et vos statues?
  • Est-ce que vous priez des dieux-éléphants?
  • Qu’est-ce que la réincarnation? Les castes? La vache sacrée?’

Quelle coïncidence ! Parce que ces questions résonnent en moi – et pour cause: elles me furent lancées quinze ans plus tard dans cette même Marseille, lorsque j’ai atterri au CHU la Timone pour un stage de six mois en chirurgie. Soomant a eu plus de chance que moi, parce qu’en ‘plongeant simplement dans cette vie universitaire’, il put laisser en sourdine le sentiment d’incomplétude et la question : ‘C’est quoi l’hindouisme en effet?’

Heureusement pour nous tous que le temps propice arriva pour qu’il mette un terme à cette ‘attente du moment où je pourrais enfin tenter l’aventure de son décryptage’. Le résultat est donc ce livre qui retrace l’évolution de la civilisation hindoue de ses origines dans l’Antiquité; qui offre une compréhension élargie de ‘ses trois plans, sa spiritualité, ses écoles de pensée, ses rites religieux et ses festivals, ses concepts clés’; élaborés sur sa base védique; et situe l’Inde dans le temps et sa rencontre avec l’Occident.

Tous ceux qui se posent la question – en commençant par les hindous eux-mêmes – ‘Qu’est-ce que l’hindouisme?’ trouveront dans ce livre les réponses de base à toutes leurs questions. S’ils sont intéressés à approfondir leurs connaissances, l’auteur a inclus une liste de sites Web informatifs.

Une version anglaise de ce livre est définitivement souhaitable.

 


* Published in print edition on 13 April 2018

Add a Comment

Your email address will not be published.