Un mur sans éclat

Pour combien de temps encore

devrais-je laisser

collées au mur de notre salon

les deux affiches

en papier rouge vif

mesurant deux mètres de haut

et calligraphiant en lettres dorées

des souhaits

que le Nouvel An

nous apporte la santé

et plein de bonheur et de prospérité ?

Ces deux affiches

que des artistes de Moyyan

calligraphient à même le sol

et pendant longtemps

ornement attractif de notre maison

nous ont été offertes en cadeau

par un ami revenant d’un voyage en Chine.

Je dois avouer que ce matin

le coeur gros je les ai enlevées.

Il reste à leur place

à présent

un pan de mur

nu, terne et sans éclat.

Clifford Ng Kwet Chan

Add a Comment

Your email address will not be published.